Page principale funboard
Dernière modification 25 août 2017

Dernières modifications  Mise à jour des pages :
- mon matériel
- rajout de photos
- mes sessions 2017



Mes 133 sessions de 2002 Mes 62 sessions de 2003
Mes 49 sessions de 2004
Mes 53 sessions de 2005
Mes  21 sessions en 2006
Mes 10 sessions 2007 Mes 8 sessions de 2008 Mes 3 sessions de 2009 Mes 12 sessions de 2010
Mes 18 sessions de 2011
Mes 24 sessions 2012
Mes 26 sessions 2013
Mes 41 sessions 2014
Mes 52 sessions 2015
Mes 37 sessions 2016
Mes sessions 2017




Départ de plage à Mahina (Tahiti)

J'ai commencé la planche à voile à Brest en 1995 à la plage du Moulin Blanc pour être précis. Quand on vit à l'extrémité ouest de la Bretagne, ça vous vient tout naturellement, c'était au début mon antidote pour ne pas déprimer sous ce ciel gris perpétuel, c'est vite devenu une drogue. Je me demande toujours pourquoi je ne m'y suis pas mis plus tôt.

J'ai commencé avec une Bic Véloce 328, une très bonne planche pour débuter et progresser. J'ai appris tout seul dans mon coin, ça présente l'avantage de faire ce que l'on veut, quand on veut, où on veut et sans limitation de temps. Les désavantages sont nombreux aussi, personne pour vous aider si ce n'est quelques véliplanchistes plus expérimentés toujours prêts à donner un conseil; il faut acheter tout son matériel, avoir une voiture, et accepter de pratiquer sans aucun encadrement de sécurité.

L'apprentissage est plutôt long, surtout quand on apprend tout seul, en dehors de toute structure de club. Si c'était à refaire, j'aurais fait quelques stages intensives d'une semaine. Ca m'aurait fait gagner du temps. Si on veut continuer dans la voie du funboard, on peut difficilement rester dans un club, il est très difficile de trouver un club avec du matériel récent, un moment ou un autre on achète son matériel (quand on le peut, ne pas oublier le marché de l'occasion très actif).
 

 

Au bout d'un an de Véloce, j'ai acheté une Bic Vivace 290 d'occasion, alors que je savais à peine mettre les pieds dans les footstraps ce qui m'a valu quelques belles gamelles, éjecté par la voile en étant encore accroché avec le harnais. 
Début 1998, j'ai fait l'acquisition d'une Saxo270, une très bonne planche quand on commence à se débrouiller. Dans la foulée, j'ai revendu ma Vivace. C'est avec la Saxo, que j'ai appris le waterstart, étape obligatoire de la pratique du funboard, que j'ai commencé à tater mes premières vagues et attaquer mes premiers jibes. Cette planche a longtemps été mon unique flotteur, je m'en suis séparé depuis pour une misère et je le regrette encore ! J'ai acheté ensuite un flotteur convertible 265 JPK relooké Sioux, c'est ma première planche sandwich, un excellent flotteur pour le slalom baston, je me suis séparé de cette planche avant de partir pour Tahiti. En décembre 2000, je me suis fait un petit cadeau en l'occurence mon premier flotteur de vague une Now 255.

(A gauche sur la photo, le flotteur de vague Now wave 255 76l, le flotteur convertible vague/slalom Sioux Apache 265 85l et la freeride Saxo 270 95l)

En février 2001 j'ai fait l'acquisition d'un pur flotteur de slalom, un prototype JPK dans les 105l. J'ai possédé également une Bic Techno 293 pour initier ma femme et mon ainé à la planche à voile. Depuis je me suis séparé de ces deux flotteurs.
En janvier 2003, j'ai acheté un flotteur de slalom Manolo Windsurf dans les 80l en Nouvelle Calédonie à Laurent Gauzère, je m'en suis séparé depuis (trop pointu). Je me suis séparé début 2016 de mon flotteur de vague Now 255 de 76l après 15 ans de bons et loyaux services alors qu'il a connu les eaux bretonnes, tahitiennes et varoises.

J'ai longtemps eu une Bic KPR 8'5'' pour les conditions médium, achetée en 2004, je m'en suis séparé en 2016, c'était ma planche à tout faire pour des voiles de 5.5 à 6.5, pour les petites vagues molles ou pour du slalom. Depuis peu j'ai un flotteur de pur slalom Exocet RS2 de 91l et un flotteur de vague pour les poids plume JP Young Gun 70l, ce sont aujourd'hui mes deux seuls flotteurs qui couvrent tout le spectre de conditions que je peux rencontrer. Niveau voile mon quiver est le suivant j'ai une Naish Sails Session de 3.4, une Simmer Icon 4.2, une voile tribord W-Six de 4,7, une X.O sails shark 5.7 et une voile de race MauSails TR6 de 6.6. Le détail de mon matériel est donné par ici.


photo ci-dessus, mon flotteur de vague aux Blancs Sablons (Le Conquet)

exocet
mon flotteur Exocet RS2 avec la voile XO sails Shark

Je suis un habitué des spots de la rade de Brest (Moulin Blanc), des dunes de Tréompan (Lampaul Ploudalmézeau) de Sainte Marguerite (Landéda) ou de Guisseny et des Blancs Sablons (Le Conquet).

J'ai navigué également du côté de la presqu'ile de Giens, sur les spots de l'Almanarre, de la Madrague ou de la Bergerie, puisque j'habitais dans les parages.

Ma fière monture du côté de la plage de la Madrague sur la presqu'ile de Giens le 12 avril 2008, l'Almanarre est tout au bout de la plage sur la droite

J'ai eu l'occasion de naviguer à  Maui (Hawaii) sur les spots de la côte nord (Ho'okipa, Spreckelsville, ...) mais aussi en Nouvelle Calédonie et  en Turquie du côté de Bodrum.

J'ai habité récemment deux ans à Tahiti, ce qui explique toutes les références à cette île dans ces pages.

J'ai l'habitude de filmer mes sorties avec ma caméra embarquée GoPro, vous pouvez trouver mes vidéos sur ma page youtube. En voici quelques unes

Slalom à Tréompan


Vague à Tréompan


Slalom au Moulin Blanc